lundi 15 juillet 2013

Voir les données : longueurs, surfaces, volumes.

Donner à voir des données, des abstractions, n'est pas toujours chose simple. Le passeur est souvent coincé entre l'indigence des grapheurs intégrés aux tableurs, lesquels se limitent grossièrement à des histogrammes et des camemberts, et la virtuosité dont un David McCandless donne un bel exemple, pas encore accessible au vulgus pecum scribouillardis.

Un écran, un bout de papier, donnent pourtant tout un éventail de moyens d'expression simples. Mais peut-être, comme en physique on ne peut comparer des longueurs et des masses, il faudrait s'efforcer de garder alignés le réel et sa représentation graphique. Bon, des exemple peut-être ?

On constate généralement qu'une longueur peut toujours être exprimée par une autre.

Distance réalisée avec 5 litres de carburant, pour une tonne, suivant le mode de transport.



Après, pour des notions plus complexes, ça se corse un peu. La tonne.kilomètre, en multipliant une masse et une distance, exprime le travail nécessaire à un transport quelconque et ainsi compare des réalités aussi différentes qu'un livre d'une livre expédié en express par vol transatlantique et une barge de 1000 t de gravier traversant le Rhône. Ce genre travail devrait pouvoir être exprimé par une surface.

Les transports en France, en 2011, suivant le mode (Ministère du développement durable).

 

Enfin, pour représenter le CO2 craché par divers modes de transport par tonne.kilomètre (tk) transportée, c'est carrément le dilemme. On pourrait dire de cette masse (volume) de gaz émis (après élimination du facteur commun 1/tk) qu'il serait juste de la montrer sous forme de ballons ou de cubes. L'ennui de ce choix, c'est que l'arête des cubes serait proportionnelle à la racine cubique de la valeur, ce qui aurait pour effet d'écraser les rapports entre les valeurs, surtout si on n'a pas les moyens graphiques de donner l'impression de volume. Bref, pour moi, la surface n'est pas à exclure.

Et puis, on parle d'empreinte écologique, non ? Encore une surface.

Bon, promis, la prochaine fois j'essaierai avec des volumes.

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire