dimanche 13 février 2011

Nouvel an chinois

Dans le 13 ème parisien, après les pluie, les lampions, les vitrines et les néons criards diffusent d'étranges couleurs.

Pour rendre les beaux dégradés sur l'asphalte, le capteur est limité à 400 ISO. À main levée, le temps de pose est de 1/25 ème de seconde environ, avec un 35 mm ouvert à f/2. À quoi servent les focales fixes ? À ça.

La mesure de lumière du Nikon 3100 ne fonctionne pas avec les objectifs AIS, elle est estimée à l'oeil. Le choix était de saturer les tons moyens, quitte à laisser une grande part de l'image dans la pénombre. Le capteur a une belle latitude d'exposition. Dans le fichier RAW, on trouvait assez d'information pour rendre une ambiance à la Nighthawks.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire